Le Parlement européen adopte la nouvelle Commission Juncker

Mercredi, 22 Octobre 2014

Au prix de quelques ajustements, le nouveau président de la Commission Jean-Claude Juncker a reçu la confirmation du Parlement européen : 423 voix pour, 209 contre et 67 absentions. La nouvelle Commission européenne, grande coalition de socialistes et parlementaires européens de centre-droit, prendra ses fonctions le 1er novembre 2014.

Des eurodéputés verts déçus

Les Verts, la Gauche unitaire européenne et le Mouvement pour l'Europe des libertés et de la démocratie ont rejeté la Commission Juncker. Les conservateurs et les réformistes se sont, quant à eux, abstenus.

Le co-président des Verts européens, Philippe Lamberts, a expliqué que son groupe n'était pas convaincu que la direction politique prise par la Commission Juncker soit suffisante pour instaurer une nouvelle confiance des citoyens envers la démocratie européenne. Selon lui, les commissaires ont été choisi selon leur affiliation partisane et non au regard de leurs compétences. Il a également dénoncé le manque de parité de la nouvelle Commission (seulement 9 femmes contre 18 hommes ont été sélectionnés par Jean-Claude Junker).

La co-présidente des Verts européens, Rebecca Harms, a ajouté que le groupe des Verts supportaient bon nombre des commissaires désignés et qu'en tant que force politique pro-européenne, les Verts travailleraient de manière constructive avec la nouvelle Commission. Elle regrette toutefois les conflits d'intérêts qu'elle juge évident pour certains commissaires désignés, au premier rang desquels Messieurs Cañete et Hill.

 

Les nouveaux commissaires européens

L'ensemble des lettres de mission, déclarations d'intérêts et réponses aux questions du Parlement sont accessibles en ligne ici. Il est possible de retrouver les auditions de chacun des nouveaux commissaires ici.

Pays: 

Union Européenne