Carte blanche SMart sur le Sommet social européen de Göteborg

Lundi, 20 Novembre 2017

La coopérative belge SMart et son directeur général Sandrino Graceffa montent au créneau via une Carte blanche publiée dans le journal Le Soir pour défendre la protection sociale des salarié-e-s, au lendemain du Sommet européen de Göteborg qui a vu l'Union européenne et ses États membres proclamer le nouveau Socle européen des droits sociaux.

Les États membres de l'Union européenne ont proclamé ce 17 novembre 2017 un Socle européen des droits sociaux : un cadre et des orientations comprenant 20 principes déclinés autour de plusieurs thèmes tels que l'égalité des chances et l'accès au marché du travail, les conditions de travail équitables, la protection sociale ou encore l'inclusion sociale.

L'organisation SMart Belgique, connue pour son action en faveur d'un modèle alliant dynamisme entrepreneurial et protection sociale, était présente à Göteborg ce week-end et a publié une tribune sonnant l'alarme sur la question des droits sociaux des travailleurs.

Sandrino Graceffa y dresse le portrait d'un marché du travail aux garanties sociales de plus en plus minces et exhorte ainsi les décideurs européens à réellement reconsidérer cette question, trop peu mise à jour dans ce nouveau Socle européen des droits sociaux. Son constat n'invite pas à nier les mutations et la nécessaire flexibilité dont le travail a besoin, mais plutôt à attirer l'attention sur la nécessité de ne pas s'engager sur cette voie au détriment de la protection sociale. Il dresse, pour ce faire, une série de 4 recommandations adressées aux décideurs politiques européens.

Découvrez l'intégralité de l'article ici.