Immeubles en construction

La Wallonie finance plus d'une centaine de nouveaux logements pour les femmes victimes de violences !

Jeudi, 25 Novembre 2021

À la suite de deux appels à projets lancés en 2021, 102 nouveaux logements seront déployés en Région wallonne entre 2021 et 2022 pour les femmes victimes de violences et leurs enfants. Participeront à ce projet, notamment, des coopératives immobilières issues de l'économie sociale.

Aujourd'hui, seules 879 places d'accueil sont disponibles en Région wallonne pour les femmes victimes de violences et leurs enfants. Dans le cadre du « Plan de relance de la Wallonie » et du « Plan genre 2020-2024 », deux appels à projets lancés en 2021 sous l'impulsion de Christie Morreale (PS, Vice-Présidente, Ministre de l’Economie sociale, de l’Action sociale et des Droits des femmes de la Région wallonne) viennent d'être clôturés. Les 1.455.000 euros ainsi débloqués devraient permettre de créer :

  • 67 nouvelles places d’hébergement d’urgence en « centre d’accueil » d'ici la fin 2021, à travers le financement de personnel complémentaire.
  • 35 places en « semi-autonomie » courant 2022, avec le soutien de plusieurs coopératives d'économie sociale actives dans le secteur de l'immobilier. Ces entreprises proposeront des logements aux loyers modérés à ce public, et travailleront en coopération avec des organismes spécialisés dans l’accueil et l’accompagnement des femmes victimes de violence en Wallonie.  En plus de désengorger les centres d'accueil, ces dispositifs permettront aux femmes de s'insérer dans un processus de reconstruction et d'autonomisation sur le long terme.

Grâce à cette initiative, c’est donc près de 12% de nouvelles places qui seront créées sur l’ensemble du territoire wallon.

Aider les femmes à se réinsérer dans le marché de l'emploi

Alors que le phénomène s’est aggravé en 2020 avec la crise du COVID-19, on estime aujourd’hui que plus d’une européenne sur cinq est (ou a été) confrontée aux violences conjugales. Dans ce contexte, et dans la poursuite de leurs engagements et missions, POUR LA SOLIDARITÉ-PLS, La Mission locale pour l’emploi de Bruxelles-Ville, la Fondation Agir Contre l’Exclusion, Asociata Touched Romania et CEPS Projectes Socials ont noué le partenariat ACTIV pour « Agir et collaborer pour lutter contre les violences intimes ». Leur collaboration vient ainsi d’aboutir à la création du premier guide dédié à leur réinsertion professionnelle des femmes : « Éléments clés pour un retour à l’emploi réussi des femmes confrontées aux violences conjugales ». Ce guide dresse un panorama des chiffres de violences conjugales dans les différents pays partenaires, définit un ensemble d'indicateurs à prendre en compte par les entreprises pour un retour réussi de ces femmes à l'emploi, et propose des pistes d'action concrètes pour les y accompagner.