Odile Kirchner nommée déléguée à l'ESS dans le gouvernement français

Samedi, 9 Janvier 2016

Odile Kirchner a pris ses fonctions de "déléguée  interministérielle  à  l’ESS" le 1er janvier  2016, au  sein  de  la  nouvelle  administration  de  l’Économie  sociale  et  solidaire rattachée désormais au Ministère de l’Économie. 

Le communiqué de Martine Pinville, la secrétaire d'Etat chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'ESS, annonçant la prise de fonctions d'Odile Kirchner, fait état de nouveaux textes d'application de la loi ESS de juillet 2014. Figurent en premier lieu le décret du 22 décembre 2015 relatif à l'obligation de mise à jour et de publication par les CRESS de la liste des entreprises régies par l'article 1er de la loi relative à l'ESS, ainsi que le décret du 27 octobre 2015 relatif aux coopératives d'activité et d'emploi (CAE) et aux entrepreneurs salariés permettant à un entrepreneur au sein d'une coopérative de déveopper sa propre activité dans un cadre salarial et coopératif qui lui facilite notamment la mutualisation des moyens. 

Les missions de cette nouvelle déléguée consistent principalement à:

  • soutenir et promouvoir le développement de l’ESS au niveau national,
  • participer, en lien avec les collectivités publiques et les représentants des entreprises de l’ESS, au développement de l’innovation sociale,
  • assurer, avec le Conseil supérieur de l’ESS, une concertation entre les pouvoirs publics et les acteurs de l’ESS
  • coordonner les administrations en charge de l’économie sociale et solidaire,
  • veiller aux travaux du Conseil supérieur de l’économie sociale et solidaire
  • représenter la France dans les instances européennes et internationales
  • animer le réseau de correspondants régionaux à l’ESS.

Thématiques: