Social Economy Europe

Les 10 propositions de Social Economy Europe en vue des élections européennes

Mardi, 19 Mars 2019

À l'approche des élections européennes, l'organisation européenne de l'économie sociale "Social Economy EU" présente un mémorandum pour promouvoir l'économie sociale comme "un vecteur de progrès économique et social en Europe". Articulé autour de 10 propositions, c'est un appel lancé aux candidats et futurs élus au Parlement Européen dans le but de faire de l'économie sociale un modèle pour le futur de l'Europe. 

Social Economy Europe est l'organisation européenne représentative de l'économie sociale. Elle regroupe un grand nombre d'organisations, mutuelles, coopératives, fondations, associations de travailleurs... L'organisation milite pour que soit reconnu l'intérêt des acteurs de l'économie sociale dans la constitution de sociétés plus inclusives. Elle travaille activement auprès des institutions européennes pour qu'un écosystème plus favorable à ces organisations soit édifié.

Parmi ses propositions, Social Economy Europe souhaite tout d'abord une approche politique plus ambitieuse calibrée autour de trois priorités

  • Implémenter un plan d'action européen pour l'économie sociale.
  • Remettre en place l'integroupe sur l'économie sociale au Parlement européen.  
  • Consolider et former un dialogue structuré entre les acteurs de l'économie sociale et les institutions de l'UE. 

De plus, l'organisation alerte les institutions sur deux aspects devant être mieux pris en considération :

  • Le manque de visibilité des entreprises et organisations de l'économie sociale.
  • L'accès aux financements difficle en raison de la complexité des procédures européenens et de la petite taille des organisations.

Enfin, une partie de ses propositions revendique une adaptation du cadre juridique actuel afin de:

  • Fonder un cadre légal harmonisé au niveau européen pour toutes les entreprises et organisations de l'économie sociale.
  • Placer l'économie sociale au coeur du Pilier européen des droits sociaux, du semestre européen, de la politique de cohésion et des objectifs de développement durable. 

Pour atteindre ces objectifs, SEE appelle les décideur.se.s européen.ne.s à 

  • Implémenter un plan d'action essentiel au développement de l'économie sociale, une priorité partagée depuis de nombreuses années par les acteurs de l'ESS dont PLS.
  • Nommer un membre du collège des commisaires responsable de l'économie sociale.
  • Insérer à plus grande échelle les recommandations de la task force interne sur l'économie sociale ou du Groupe d'Experts de la Commission sur l'économie sociale (GECES), dont fait partie PLS. 
  • Élaborer une recommandation européenne pour former une approche commune de l'économie sociale. Cela permettrait une reconnaissance accrue du secteur dans les cadres légisaltifs nationaux. 
  • Renforcer le programme "European Social Economy Regions" pour accroitre la connaissance autour de l'économie sociale au niveau régional et local. 

L'économie sociale, qui représente 10% de l'emploi total en Europe, constitue un secteur d'avenir majeur pour des sociétés plus inclusives et plus durables. Par ses propositions, Social Economy Europe pose les jalons des initiatives à entreprendre afin que le secteur dispose de soutiens à hauteur de ses spécificités et de ses richesses. 

POUR LA SOLIDARITÉ - PLS partage l'ambition des propositions établies et les soutient. Pour un meilleur équilibre européen entre social et économique, PLS invite les décideurs européens à prendre en compte tout le potentiel de l'économie sociale et son nécessaire changement d'échelle.