Le chômage européen au plus bas mais des inégalités encore déplorables

Mercredi, 10 Avril 2019

La dernière édition de la revue trimestrielle de la Commission sur l'emploi et le développement social fait état d'une augmentation croissante des personnes en emploi. Ce constat est toutefois à nuancer car tout le monde ne bénéficie pas également de cette tendance positive.  

L'emploi dans l'Union européenne vient de battre un nouveau record avec 240 millions de personnes en activité et un taux de chômage de 6,5% (Eurostat, Mars 2019). Le taux d'activité augmente dans la plupart des états membres (sauf en Pologne, Lettonie, Bulgarie ou Croatie) et dans tous les secteurs excepté l'agriculture. 

De plus, l'emploi permanent, stable et à plein temps continue de croître tandis que les emplois temporaires et précaires font le chemin inverse. 

La situation est donc globalement encourageante même si la revue souligne que la croissance ne profite toujours pas aux citoyens de la même manière. Ainsi, de fortes inégalités demeurent entre ceux qui sont pleinement intégrés au marché du travail et ceux qui le sont moins. Les catégories de personnes les plus vulnérables souffrent toujours majoritairement de traitements différenciés et d'une précarité importante. Ces personnes sont touchées par :

  • Un temps plus long entre la perte d'un emploi et l'obtention d'un nouveau 
  • Des contrats de travails plus courts et plus précaires
  • Des inégalités de salaires plus grandes

Pour une insertion facilitée de ces personnes sur le marché du travail et réduire les inégalités dont elles souffrent, investir dans la formation et les compétences est nécessaire pour les outiller et qu'elles puissent pleinement tirer parti des opportunités du marché du travail.

POUR LA SOLIDARITÉ - PLS s'engage dans cette démarche. Par exemple, le projet ANEETS dont PLS est partenaire vise à promouvoir des formes innovantes d'apprentissage pour les jeunes éloignés de l'emploi et de la formation. Autre projet intéressant coordonné par PLS est Training for Sustainable Food System Development - T4F qui facilite l'acquisition de compétences durables, dans le secteur de l'alimentation.