Le milieu numérique et l'égalité des genres

Dans le monde du numérique, les stéréotypes ont la vie dure !

Lundi, 4 Février 2019

La Commissaire européenne en charge de l'Économie et des Sociétés numériques, Mariya Gabriel, a récemment appelé à une « réponse collective » pour accroître l’égalité femmes hommes dans le domaine du numérique. Selon plusieurs études, les femmes sont en effet sous-représentées dans ce milieu.

Un rapport de l’OCDE d’octobre 2018, souligne que le milieu du numérique est un domaine majoritairement masculin. Le rapport précise que ce bilan est la conséquence de stéréotypes genrés reproduits à la maison mais aussi à l’école.

Si les femmes choisissent moins ces études, elles sont aussi beaucoup moins présentes dans le milieu professionnel du numérique. En effet, les travailleur.euse.s de ce secteur sont majoritairement des hommes et les femmes occupent des postes hiérarchiquement moins élevés. Ainsi, selon la Commission européenne, seulement 32% des postes de ce secteur sont pourvus par des femmes. Les dirigeantes de start-up représenteraient quant à elles, seulement 9% de l’ensemble des dirigeant.e.s de ces structures en 2017.

En juin 2018, Mariya Gabriel a présenté un plan d’action afin de :

  • combattre les stéréotypes,
  • encourager la « formation et l’acquisition de compétences » des femmes dans ce domaine.

À titre d'exemple, l'approche de Simplon.co (un réseau de fabriques numériques et inclusives), a été identifiée comme un modèle à suivre par la Commission européenne. Pour aider les entreprises à recruter davantage de femmes, Simplon.co délivre notamment des formations qualifiantes pour ces dernières dans le domaine du numérique mais aussi des ateliers pour déconstruire les stéréoptypes de genre. 

Au-delà des inégalités, il s’agit de rendre attractif le milieu du numérique qui est un milieu porteur d’emplois tant pour les femmes que pour les hommes !

PLS s'y engage, notamment en prennant part au projet européen Erasmus+ EUnited We Code, aux côtés de Simplon.co, Etic, BeCode et Factoria F5