Avis - La dimension extérieure de l'économie sociale

Jeudi, 13 Juillet 2017

Le 14 mars 2017, s'est tenue une session publique au Conseil Economique et Social - CESE, sur la dimension extérieure de l'économie sociale. Ce fut l'occasion d'observer les dimensions nationales, européennes et internationales de l'économie sociale. Ce qui mena le CES à publier un Avis sur la question le 5 juillet 2017.

L'économie sociale est reconnue comme un acteur important contribuant à la réalisation des Objectifs du Développement Durable néanmoins, le CESE souligne qu'il existe un réel manque en terme de cadre législatif et d'environnement favorable. La Commission européenne devrait promouvoir des politiques spécifiques au soutien de l'économie sociale au sein de plusieurs groupes internationaux (Nations Unies, G20, G7...). Elle devrait aussi s'assurer que lors de négociations commerciales, les structures de l'économie sociale ne soient pas discriminées.

Le CESE soutient la recommandation du groupe d’experts de la Commission sur l’entrepreneuriat social (GECES) afin de renforcer le rôle des entreprises de l’économie sociale dans la politique extérieure de l’UE. À cet égard, la Commission et le Service européen pour l’action extérieure (SEAE) devraient coordonner leurs politiques et initiatives pour:

  • allouer des fonds directement ou indirectement aux entreprises de l’économie sociale dans les pays tiers, de concert avec les gouvernements concernés et les organisations de soutien à l’économie sociale;
  • mettre en place des collaborations spécifiques avec d’autres partenaires internationaux et des fonds d’innovation et d’investissement pour maximiser l’impact des programmes respectifs.

Si l'Union Européenne souhaite s'engager en faveur du développement durable à l'échelle mondiale, il lui faudra soutenir le développement de l'économie sociale qui répond tant aux exigences des Nations Unies qu'à la promotion du Travail Décent.