Coopératives et journalisme en Grèce

Thursday, 16 February 2017

L'aventure grecque "Efimerida ton Syntakton" ou "Journal des journalistes" débuta en 2012 suite à la crise et en particulier à la fermeture du quotidien Eleftherotypia en 2011. Les employés de ce journal prirent leur destin en main et se lancèrent dans la création d'une structure coopérative.

Suite à de nombreuses discussions entre journalistes de l'ex-quotidien Eleftherotypia et d'autres structures journalistiques, il fut decidé de créer une coopérative et de publier un journal quotidien diffusé dans toute la Grèce.

L'idée principale était de garder son indépendance face aux grands groupes médiatiques du pays, les articles ne seraient dépendants d'aucune personne ou structure, et ne seraient pas des outils de promotion de grands groupes ou partis.

La coopérative compte 135 membres qui sont en meme temps employés.

Cette coopérative est une première dans l'histoire des médias en Grèce et se porte bien grace aux efforts quotidiens des membres de la coopérative face à tous les obstacles. Cet exemple montre bien la résistance des coopératives dans un contexte de crise économique et sociale.